FANDOM


Book Pinocchio
Pinocchio
Introduit/e/s dans"La Promesse de Pinocchio"
OrigineItalie
Écrit parCarlo Collodi
Période / Année1883
Personnages liésPinocchio
Geppetto
Le Grillon Parlant
La Fée aux cheveux turquoise
Le Requin

Les Aventures de Pinocchio (Le Avventure di Pinocchio en italien), plus communément appelé Pinocchio, est un célèbre conte italien, écrit par Carlo Collodi, paru en 1883. Il a été adapté dans la série à partir de l'épisode "La Promesse de Pinocchio".

Conte traditionnelModifier

Geppetto, un pauvre menuisier italien, fabrique dans un morceau de bois à brûler un pantin qui pleure, rit et parle comme un enfant, une marionnette qu'il nomme Pinocchio. Celui-ci commence alors à faire des bêtises et lorsqu'il s'enfuit, il lui arrive de nombreuses mésaventures : il rencontre Mangefeu, le montreur de marionnettes, le Chat et le Renard qui l'attaquent et le pendent. C'est la Fée aux cheveux turquoises qui le sauve. Son nez s'allonge à chaque mensonge… Il part ensuite avec son ami Lumignon pour le Pays des jouets, et ils sont transformés tous les deux en baudets. Il est ensuite jeté à la mer et avalé par un énorme requin, dans le ventre duquel il retrouve Geppetto. Finalement il se met à travailler et à étudier et il se réveille un beau jour transformé en véritable petit garçon en chair et en os.

Résumé détailléModifier

Maître Cerise, menuisier, trouve un morceau de bois qui pleure et rit comme un enfant. Affolé, il l'offre à son ami Geppetto, vieillard solitaire, qui désire fabriquer une marionnette extraordinaire, capable de danser, de tirer l'épée et de faire des sauts périlleux. Il lui donne le nom de Pinocchio. L'œil du Pin.

Pinocchio ne supporte pas d'être contrarié par Le Grillon Parlant et l'écrase contre un mur avec un maillet. Il a faim, trouve un œuf. Mais au moment de le casser pour faire une omelette, un poussin s'en échappe en riant. Il sort dans la nuit, sous la pluie il mendie un morceau de pain et reçoit sur la tête le contenu d'un vase de nuit.

De retour chez lui, il s'endort les pieds posés sur un brasero. Le lendemain ils sont calcinés. Geppetto a payé d'une nuit de cachot les bêtises de son nouveau né, il refait les pieds de la marionnette, lui donne son propre repas, et vend son manteau pour lui acheter un abécédaire que Pinocchio s'empresse de vendre pour aller au théâtre de marionnettes plutôt qu'à l'école.

Les marionnettes reconnaissent en Pinocchio l'un des leurs et lui font la fête. Survient Mangefeu, le marionnettiste qui veut brûler Pinocchio pour terminer la cuisson d'un agneau. Mangefeu pardonne à Pinocchio le désordre qu'il a occasionné dans son théâtre et lui offre cinq pièces d'or qu'il doit porter à son pauvre Geppetto de père. Mais Pinocchio se laisse embobiner par le Renard et le Chat qui se font offrir un gueuleton gargantuesque à l'auberge de l'Écrevisse Rouge.

Durant la nuit, sur une route déserte, la voix d'outre-tombe du grillon parlant met de nouveau Pinocchio en garde. Des bandits aux allures de fantôme, armés d'un grand couteau, poursuivent Pinocchio. Il se bat courageusement, avec ses dents, d'un coup sec il coupe le membre de l'un d'eux. Il crache une patte de chat. Il est rattrapé et pendu à la cime d'un chêne. Pinocchio étouffe et regrette que son père l'ait abandonné. Il passe toute la nuit à pendouiller sous l'orage.

Une fillette aux cheveux bleu-nuit envoie chercher la marionnette agonisante, la met au lit et appelle trois médecins pour savoir si elle est morte ou vivante. Pinocchio, à deux doigts de la mort, accepte le sucre mais refuse le médicament amer. Quand apparaissent quatre lapins noirs comme la nuit portant un petit cercueil, il prend peur et accepte le médicament. Il ment à la petite fille au sujet de ses pièces d'or et son nez s'allonge.

Pinocchio retrouve le Renard et le Chat. Il part avec eux semer ses quatre pièces d'or dans le Champ des Miracles. Non seulement Pinocchio se fait voler ses pièces mais il écope, en plus, de quatre mois de prison.

À sa sortie de prison, Pinocchio se remet en route pour aller chez la Fée. Mais un horrible serpent lui barre le chemin et il tombe dans un piège à loup. Il est délivré par un paysan qui l'oblige à faire le chien de garde près d'un poulailler. Il aboie si bien qu'il démasque les voleurs de poules. Pour sa récompense, il recouvre la liberté.

La jolie fillette aux cheveux bleu-nuit est morte de chagrin à cause de Pinocchio. Ce dernier pleure sur la pierre tombale. Un pigeon le conduit alors au bord de la mer. Pinocchio plonge d'une falaise pour sauver son père qui se bat contre les flots déchaînés. Geppetto a pris la mer pensant que son fils s'était enfui aux Amériques.

Pinocchio arrive dans l'"Ile des Abeilles Industrieuses". Il est affamé mais refuse obstinément de travailler pour manger. Il retrouve finalement la Fée. Lassé d'être une marionnette et voulant devenir un bon garçon, Pinocchio promet à la Fée de s'améliorer et d'étudier.

Pinocchio va au bord de la mer avec ses camarades de classe pour voir le terrible Requin.

Traquenard : ils en ont assez que Pinocchio soit si sage et studieux. Cela les dévalorise. Grosse bagarre entre la marionnette et ses camarades d'école. L'un d'eux est laissé pour mort et Pinocchio est poursuivi par des gendarmes puis par un chien féroce. Il s'en tire en se jetant à l'eau, il est pris dans le filet d'un monstre qui veut le frire à la poêle, comme un poisson.

Pinocchio retourne chez la Fée qui lui promet qu'il va devenir un vrai petit garçon. Pour fêter cet évènement majeur, un grand goûter est organisé, mais la marionnette part en cachette au Pays des Jouets avec son ami Lumignon.

Après cinq mois passés au pays de cocagne, Pinocchio se voit pousser des oreilles d'âne, une queue et tout le reste, il se met à braire. Devenu un vrai âne, Pinocchio est vendu au directeur d'un cirque qui lui apprend à danser et à sauter dans des cercles. Un soir de représentation, devant la fée, il s'estropie et est revendu à bas prix pour fabriquer une peau de tambour avec sa peau. Son acheteur le noie mais le petit âne Pinocchio est mangé par des poissons et redevient une marionnette. Alors qu'il nage pour sauver sa vie, il est avalé par le terrible Requin.

Pinocchio, dans le corps du Requin, retrouve son père Geppetto. Le fils sauve le père et devient enfin un vrai petit garçon qui passe ses journées à fabriquer des paniers qu'il vend pour subvenir aux besoins de Geppetto et de la Fée devenus vieux et malades.

Adaptation dans la sérieModifier

Avant de devenir un criquet, Jiminy Cricket était un homme, qui, par la faute de ses parents, a changé involontairement les parents de Geppetto en marionnettes à cause d'une potion de Rumplestiltskin. La Fée Bleue lui permet alors de se racheter en exauçant son souhait d'être un criquet pour devenir la conscience de Geppetto, puis de Pinocchio. ("La Petite Voix de la Conscience")

Durant sa vie de marionnette, Pinocchio se rend sur l'île des Plaisirs, pays de luxure et d'orgie pour tous les plaisirs enfantins. Lorsque James s'y enfuit, son père biologique Robert s'y rend afin de le retrouver. Le pantin va aider père et fils à s'enfuir de l'île de la concupiscence. ("Le Vrai Meurtrier")

Pinocchio et Geppetto sont pourchassés par Monstro la baleine, au cours d'un naufrage. La Fée Bleue transforme donc le pantin de bois en petit garçon tant qu'il restera honnête. ("La Promesse de Pinocchio")

Suite à la menace de la Reine Regina, Geppetto et Pinocchio construisent une armoire magique pour pouvoir y abriter l'enfant de Blanche-Neige et du Prince Charmant. Cependant, Geppetto exige que son « fils » soit également protégé. ("Il Était une Fois" ; "La Promesse de Pinocchio")

Vingt-huit ans après la Malédiction de la Reine Regina, lorsque Emma Swan arrive à Storybrooke, cela enclenche la métamorphose de Pinocchio en bois, devenu August Booth dans ce nouveau monde. ("Le Bon Fils" ; "Le Véritable Amour" ; "Sincère, Altruiste et Courageux")

August ingurgite une potion des fées que M. Gold a volé qui le transforme momentanément en pantin, avant de redevenir humain, en ayant toutefois réactivée la croissance de son nez à chaque fois qu'il énonce un mensonge. ("La Voix de la Liberté")

Autres adaptationsModifier

Cette page utilise du contenu sous licence Creative Commons de Wikipedia (voir les auteurs).