FANDOM


  « Saison 2 Saison 3 Saison 4 »  
Crystal video2.png Remonter le Temps
3x18 Infobox.png
SaisonÉpisode
318
Titre originalBleeding Through
(Les Liens du Sang)
Diffusion20 avril 2014 (États-Unis)
23 octobre 2014 (Belgique)
20 janvier 2015 (France)
Écrit parJane Espenson & Daniel T. Thomsen
Réalisé parRomeo Tirone
Centré surCora, Regina et Mary Margaret
Personnages principaux
Ginnifer Goodwin - Blanche-Neige / Mary Margaret
Jennifer Morrison - Emma
Robert Carlyle - Rumplestiltskin / M. Gold
Lana Parrilla - Méchante Reine / Regina
Jared Gilmore - Henry*
Josh Dallas - Prince Charmant / David
Emilie de Ravin - Belle / Belle French
Colin O'Donoghue - Capitaine Crochet
Michael Raymond-James - Neal*
*N'apparaît pas dans cet épisode
Guest starRebecca Mader - Zelena
Rose McGowan - Jeune Cora
Eric Lange - Prince Leopold
Eva Allan - Princesse Eva
David De Lautour - Jonathan
Steve Elliott - Ivrogne
Yvette Dudley Neuman - Sage-femme
Brian Knox McGugan - Ami de Charlie
Sean Maguire - Robin
Raphael Alejandro - Roland
Michael P. Northey - Frère Tuck
Gabrielle Giraud - Servante royale
Galerie de l'épisode


«

Regina, j'ai vu ce que vous avez déjà enduré. Et vous continuez à vous battre tous les jours contre les ténèbres. Tôt ou tard, votre cœur s'ouvrira à un vrai bonheur. Je vous connais. Vous avez des sentiments très forts, avec ou sans votre cœur, parce que vos sentiments viennent de votre âme. Alors laissez-les parler.

 »

Mary Margaret

Remonter le Temps est le dix-huitième épisode de la saison 3. Il a été diffusé pour la première fois le 20 avril 2014 sur ABC.

À Storybrooke, après que Zelena soit parvenue à voler le cœur de Regina, celle-ci utilise un sort pour communiquer à travers les limbes avec sa défunte mère, Cora, et découvrir pourquoi elle a abandonné sa sœur, dont Belle apprend l'ultime projet.
Au Royaume enchanté, la jeune Cora est dupée par un homme clamant être un Prince, et se retrouve seule et enceinte. Mais sa chance de rencontrer un véritable héritier pourrait la conduire à la vie royale dont elle a toujours rêvé. Elle doit cependant garder sa grossesse secrète, ou elle risque de tout perdre.

RésuméModifier

Au Royaume enchantéModifier

3x18 Cora Prince Jonathan fiançailles.png

Jonathan demande Cora en mariage.

Dans une auberge de province du Royaume, où Cora travaille en tant que serveuse, celle-ci se fait ouvertement désirer par les clients ayant un peu trop forcé sur l'alcool. Bien qu'elle semble y prendre un malin plaisir, elle repousse une à une leurs avances en riant, mais bouscule par mégarde un autre homme et s'excuse. Lui n'y accorde aucune importance et l'invite chaleureusement à s'asseoir avec lui, invoquant le fait qu'elle a plus que dépassé ses horaires. Quelque peu soulagée d'échapper à la folie routinière, elle le remercie, et le gentleman avoue l'avoir observée pendant toute la semaine durant laquelle il a logé à l'auberge, remarquant que son attitude naturellement distinguée contraste fort avec son travail. Elle y voit pourtant là un moyen d'avoir un peu plus qu'en restant meunière comme son père, tout en espérant que le gain ne soit plus seulement financier mais aussi social, comme on le lui a suggéré un jour. Le client lâche alors vouloir rester un peu plus longtemps, mais raconte devoir partir le lendemain, la raison s'échappant de sa poche. Cora remarque en effet un cimier royal sur son mouchoir, indiquant qu'il ferait partie de la royauté.

L'homme, qui se présente sous le nom de Prince Jonathan, explique qu'il tenait à ce qu'elle le connaisse d'abord sans son titre, se disant charmé par le fait qu'elle sache le remettre à sa place alors qu'il se considère comme quelconque parmi le reste de la noblesse. Après un court instant de réflexion, il rempoche son mouchoir et annonce avoir voulu poser une question, et « plutôt deux fois qu'une ». Il se penche alors pour récupérer un brin de paille sur le sol, et le noue pour en faire une bague. La serveuse reste bouche bée en devinant son intention, tandis qu'il s'excuse des circonstances modestes du moment. Mais il lui promet de recommencer deux semaines plus tard avec une véritable bague, dès lors, plaisante-t-il, qu'il aura transformé celle-ci en or (La Fille du Meunier), pour pouvoir l'emmener avec lui dans son Royaume en tant que Princesse Cora. Ainsi, il la demande en mariage, ce qu'elle ne tarde pas à accepter. Après un baisemain, il se plaint qu'ils vont déjà devoir se quitter pour deux semaines de torture, et lui donne rendez-vous à un croisement à proximité après cela. Son départ étant fixé à l'aube, Cora propose à son futur « époux » de lui tenir « compagnie » dans sa chambre pour sa dernière nuit.

Au jour prévu des retrouvailles, Cora, châle sur la tête et parapluie de fortune pour se protéger de la pluie fine qui tombe, patiente le retour de son Prince. Elle guette les deux côtés de la rue où traversent des manants et des charrettes tirées par des chevaux. Plusieurs heures passent et, lasse de ne pas l'apercevoir, ôte la fausse bague de paille de son doigt avant de soupirer, découragée. Elle reprend alors sa route, traînant des pieds sur le sol boueux.

Deux mois plus tard, alors qu'elle passe dans un des jardins royaux, Cora aperçoit Jonathan sous un pavillon frappé du blason royal. Jetant son ballot et son parapluie au sol, elle accourt auprès de l'homme, qui paraît peu intéressé par sa présence. Alors que la jeune femme lui demande de ses nouvelles et explique avoir renié ses amis qui estimaient qu'il lui a fait une farce, Cora pense qu'il s'agit d'un malentendu. Jonathan se retourne vers elle, la traitant d'entêtée mais Cora remarque la fourche posée près de lui et ses bottes pleines de terre. Jonathan lui dévoile être le jardinier du Roi et l'avoir dupée. Furieuse, Cora l'accuse d'avoir volé sa dignité, son cœur et sa réputation de femme. Cependant, le jardinier ne paraît pas touché par ses mots et rétorque qu'une « prostituée reste une prostituée », tandis que Cora lui répond être enceinte de lui et l'incite à lui donner de l'argent pour l'élever, en volant le Roi. Désemparée par l'issue que Jonathan est en train de gagner, Cora saute sur lui en hurlant aux gardes de l'aider mais l'homme, bien plus robuste, la pousse au sol avant de fuir. Cora reste un long moment au sol, perdue jusqu'à ce qu'un homme l'interpelle mais la jeune femme dit que le méfait a eu lieu et qu'il est trop tard. L'inconnu s'excuse et promet d'aider la jeune meunière puis se présente sous le nom de Prince Leopold. Surprise, Cora se lève avant de lui faire la révérence et accepte de le suivre.

Ils vont marcher en forêt lorsque Cora lui conte des histoires d'enfants de son village, qui lui avaient volé une robe un jour. Alors qu'elle blague et fait rire le Prince, elle est prise de frissons, ce que remarque l'homme. Il conçoit le fait de vouloir lui rendre en service en faisant un feu, mais ignore comment s'y prendre. La jeune femme argue s'y connaître et s'approche d'un feu de camp éteint, non sans avoir récupéré un poignard de la ceinture du Prince qui paraît ébloui par son courage. Tandis que la meunière prépare le feu, Leopold lui confie qu'il sera Roi, un jour mais dit se rendre compte que, bien qu'il sera destiné à être « un homme du peuple », il ignore faire un feu, ce que tout paysan sait faire. Se qualifiant alors de paysanne, Cora réussit, en frottant la lame du poignard contre une pierre, à faire des étincelles qui naissent peu après dans de la paille qui s'enflamme bien vite, grâce aux souffles de Cora et Leopold.

Ils s'assoient sur un tronc d'arbre non loin de là et l'homme poursuit en expliquant devoir concevoir un héritier une fois devenu Roi, et dévoile, sous le regard déçu de Cora, devoir épouser la Princesse Eva, du Royaume du Nord, avec laquelle il est fiancé depuis sa naissance. Anxieux, il explique la rencontrer ce soir pour la première fois mais Cora tente de le rassurer en disant qu'il s'agit d'un excellent choix, mais qui est un choix que n'a pas fait le Prince. Ils s'observent alors, très près l'un de l'autre puis Cora lui demande à quoi sert le pouvoir s'il ne peut choisir son épouse, puis, troublés, reculent un peu afin de ne pas finir par s'embrasser.

Quelques jours plus tard, habillée d'une tenue digne d'une princesse, Cora se trouve sous le pavillon royal, admirant sa nouvelle bague de fiancée. Jonathan surgit en souhaitant dérober la bague pour en faire de l'or, mais Cora l'accuse de négligences, en osant se présenter encore sur ces terres. Le jardinier explique avoir voulu savoir si Cora était la même qu'à leur rencontre, puisqu'elle est la seule roturière à avoir dit oui au Prince Leopold, tandis que lors de leur nuit passée ensemble, la jeune femme aurait répété ce mot plusieurs fois. Fière d'elle, Cora espère que dans deux jours, date prévue des noces, Jonathan s'inclinera devant elle et rasera l'herbe sous ses pieds. Peu dupe, Jonathan la suspecte de ne pas réellement aimer le futur Roi, ce qu'infirme Cora. L'homme s'assoit près d'elle en se demandant si le Prince connaît l'état de grossesse de la femme et lui demande en échange de son silence, de l'or et de l'argent. Piégée, Cora n'a d'autre choix que d'accepter le frauduleux marché puis le jardinier lui demande de revenir avec ses biens le lendemain soir. Le jardinier, satisfait, quitte le pavillon tandis que derrière la petite fontaine ornant le lieu, se trouve la Princesse Eva, en train d'écouter les propos du couple. Elle repousse une de ses servantes qui lui annonce que son carrosse est prêt puis paraît réfléchir aux révélations de Cora.

Le lendemain soir, alors que Cora traverse le grand hall du Château, elle est surprise par son futur époux, qui, après l'avoir tendrement embrassée, lui demande la raison de sa présence, à une heure tardive. Troublée, Cora explique passer en revue la décoration des tables puisqu'un « mariage ne se planifie pas seule ». Elle remarque cependant le visage fermé de Leopold, qui lui explique avoir entendu des rumeurs courir au sujet d'une probable grossesse de Cora. Celle-ci s'excuse pour l'effet qu'a produit la rumeur sur le Prince mais celui-ci balaie ces rumeurs sans effets sur lui, seule l'honnêteté comptant pour lui. S'il connaissait la vérité, il promet de l'épouser quoiqu'il arrive mais Cora lui assure qu'il n'y a pas de bébé, juste son amour pour l'homme.

Une voix surgit, celle de la Princesse Eva, accusant Cora de n'aimer qu'elle-même. Vexée de la voir, Cora apprend qu'elle a écouté sa conversation avec Jonathan et la princesse l'accuse d'être une meunière qui ment, dont réplique Cora en la décrivant comme « une horrible enfant ». La roturière se défend avoir sauvé les biens du Château d'un voleur et accuse Eva de jalousie pour épouser Leopold. Ne bronchant pas, Eva ordonne à Leopold de fouiller les poches de Cora et ce dernier y trouve des bijoux en grande quantité. Il rompt instantanément leur mariage et quitte la pièce, tandis qu'Eva le suit en répliquant qu'il mérite mieux qu'une menteuse puis les gardes emmènent Cora qui hurle le prénom du Prince. Eva promet alors qu'une femme plus digne que Cora saura le rendre heureux et lui donner l'enfant dont il a toujours rêvé, qualifiant le futur nouveau-né de « pur comme la neige ».

3x18 Cora Zelena bébé abandon panier nœud ruban vert.png

Cora abandonne son nouveau-né.

Quelques mois plus tard, Cora donne naissance, non sans souffrance et à l'aide d'une maïeuticienne, à un bébé bien portant. Peu après, elle l'emmaillote dans un tissu avant de déposer le bébé dans une corbeille en tresses attaché par un ruban vert puis l'emmène dans la forêt au coucher du soleil. Déposant l'objet au sol, Cora plaint l'enfant de faire partie d'une « vie cruelle et pleine de trahisons » et se désole de devoir abandonné son nouveau-né afin de se donner de meilleures chances. Elle ajoute, sous le regard bleu profond du bébé, qu'aussi longtemps qu'elle l'élèvera, jamais elle ne pourra se sortir de son statut de meunière mais l'enfant commence à geindre. Cora quitte les lieux, tandis que peu après, le ciel se fait menaçant et une tornade verte se forme, happant le nouveau-né vers un autre monde. (Verte de Jalousie)

À StorybrookeModifier

Zelena Regina salon 3x18.jpg

Zelena s'invite dans le salon de Regina.

Chez elle et par une matinée d'apparence calme, Regina s'affaire tranquillement à mettre ses boucles d'oreilles devant le miroir de sa coiffeuse, lorsque la sonnette retentit. Surprise, elle va ouvrir la porte mais ne trouvant personne sous son porche, elle pense d'abord à une mauvaise blague, jusqu'à ce qu'elle remarque un panier rempli de pommes vertes à ses pieds. Une voix se fait entendre derrière elle, et n'est autre que celle de sa demi-sœur, Zelena, qui se tient nonchalamment assise sur la table de la salle à manger centrale, un verre de vin à la main, arguant venir pour un tête à tête « de sœur à sœur ». Contrariée d'avoir une invitée non prévue chez elle, Regina lui demande les raisons de sa présence, mais Zelena se moque d'abord des couleurs ridicules des fruits de son pommier, et est ensuite réprimandée par Regina lorsqu'elle se met à toucher les divers objets disposés dans la pièce. La sorcière explique donc avoir voulu s'assurer que Regina se porte bien après leur confrontation (Verte de Jalousie), et pénètre dans le salon avant de s'extasier devant tant de beauté et de luxe. Regina rabroue sa sœur en précisant apprécier tout ce qu'elle possède, puisque Zelena n'a rien, et la titille sur sa jalousie. Cependant, l'aînée explique qu'elle aspire à de grandes choses, puisqu'elle y travaille difficilement depuis des années, tandis que sa cadette n'a fait que lancer un puissant sort afin de l'amuser et de s'échapper de son ancienne vie.

Regina dupée 3x18.jpg

Regina est furieuse d'avoir été dupée.

Elle continue sa tirade en ajoutant également que Regina ne profite pas pleinement de sa vie actuelle et estime comprendre la déception de leur mère à son égard. La cadette précise une nouvelle fois que seule Zelena a été abandonnée, et non elle-même, mais cette dernière pense que la vérité à son sujet la blessera profondément. Après un rire malicieux, Regina lui demande la véritable raison de sa venue, qui n'est certainement pas de lui donner « des conseils de grande sœur ». Zelena avoue alors avoir voulu s'assurer d'être auprès de Regina, tandis que le Ténébreux s'occupe de s'emparer de ce qui lui appartient : son cœur, qu'elle a confié à Robin des Bois. (Verte de Jalousie) Furieuse d'avoir été dupée, Regina s'empare d'une dague posée sur une table près d'elle et l'envoie droit sur Zelena. Cependant, la lame de l'objet s'encastre dans un tableau accroché au mur alors que la sorcière disparaît dans un nuage de fumée verte et un rire moqueur.

Robin Gold cœur Regina 3x18.jpg

Robin confie le cœur de Regina à M. Gold.

Dans la forêt de Storybrooke, M. Gold est à la recherche de l'organe convoité par Zelena, mais il est menacé de mort par l'arbalète magique de Robin, entouré de ses compagnons de fortune. Le Prince des Voleurs précise que la flèche « ne rate jamais sa cible », mais Gold ne peut que lui préciser qu'il n'a pas le choix de se trouver en ces lieux, et lui intime l'ordre de lui confier le cœur, ce que refuse instantanément Robin. Au même moment arrive le petit Roland qui, dans la surprise, fait tomber des rondins de bois avant d'être interpellé par M. Gold. Alors que Robin continue de viser l'homme, ce dernier réitère ses explications en disant ne pas avoir pas le choix et attire l'enfant à lui par magie. Roland, se trouvant obligé d'avancer sans le vouloir, supplie son père de l'aider puis se retrouve les mollets dans la terre, sortilège lancé par l'antiquaire. Piégé, Robin lance la flèche sur son ennemi qui parvient non sans peine à l'arrêter, arguant que, bien que l'objet ne rate jamais sa cible, celle-ci vient d'être changée et pointe la flèche vers le jeune enfant. Après un court instant de réflexion, temps durant lequel les compagnons de Robin sont figés, le père de Roland accepte l'échange, dépose son arbalète et déterre le sac contenant le cœur de Regina dans un tronc d'arbre avant de le confier à M. Gold.

Regina Robin 3x18.jpg

Robin s'excuse d'avoir échoué.

Ce dernier le remercie mais s'excuse de savoir que l'objet n'échoue jamais et relâche ses doigts avant de disparaître. La flèche fonce sur Roland mais s'arrête instantanément à quelques centimètres du visage de l'enfant, qui est rapidement rejoint par son père et ses amis. Quelques instants plus tard, Regina arrive sur les lieux et ne peut que constater le soulagement de Robin qui demande à Roland de rejoindre Frère Tuck. L'homme explique brièvement l'échec de sa mission mais rassure la femme sur l'absence de blessés et tente de s'excuser. Cependant Regina approuve le comportement de Robin, estimant qu'il n'y a « rien de pire que la perte d'un enfant » avant d'ajouter que le problème est le fait qu'elle soit en vie, ce que ne parvient pas à comprendre son interlocuteur. Elle poursuit en expliquant que si Zelena n'a pas réduit son organe en poussière, c'est qu'elle compte s'en servir pour faire quelque chose de pire mais ce détail n'est plus important pour Regina, puisqu'elle annonce aller l'arrêter avant qu'elle ne commette le pire.

Regina bougie 3x18.jpg

Regina explique son intention à Belle.

La femme se rend donc à la boutique de Gold et y met le bazar en jetant des livres au sol, les qualifiant de « babioles inutiles » avant d'être arrêtée par une Belle plus que furieuse de son intrusion. Sans la regarder, Regina explique rapidement que sa sœur possède son cœur et qu'elle doit l'arrêter, ce qui effraie la jeune femme. Regina ajoute avoir protégé son organe, qui rend impossible tout contrôle de sa personne, puis finit sa tirade en demandant l'aide de Belle par un « Qu'est-ce que tu as, ici ? ». Sous le regard plus que surpris de Regina, Belle estime avoir avant tout de l'amour-propre et refuse d'aider la femme qui l'a trahie en l'enfermant dans une tour (La Reine de Cœur), puis en la maintenant prisonnière dans un asile pendant vingt-huit ans avec des tortures physiques et mentales inimaginables. (La Belle et la Bête ; Le Véritable Amour) Gênée d'être accusée de ces crimes, Regina tente de se faire pardonner en justifiant que ces gestes appartiennent au passé et qu'aujourd'hui, elle a besoin d'une chose capable de vaincre la Sorcière jouant aux « marionnettes » avec le petit-ami de Belle. La maire de la ville finit par prononcer des paroles de pardon sincères, qui convainquent Belle qui révèle avoir déjà mené des recherches de son côté. Cependant, elle souhaite connaître la particularité du cœur de Regina mais celle-ci n'en sachant rien, lui demande de lui trouver une bougie. Belle lui montre un chandelier, mais se fait appeler Liberace et, peu vexée, trouve l'objet demandé et le confie à Regina, qui explique que ce qu'elle compte faire ne concernera que la vie qu'a vécue sa mère.

Regina groupe thé 3x18.jpg

Regina prépare un sort pour parler avec sa mère.

Plus tard, Regina convie Mary Margaret et son époux, Crochet ainsi qu'Emma dans le salon où cette dernière a été reçue pour la première fois (Il Était une Fois). Emma se moque du manque d'humour du Capitaine pirate, qui admirait une des pommes verte de Zelena tandis que tous espèrent connaître le plan de Regina. David interpelle sa fille afin de convaincre sa mère de ne pas appeler leur fils à naître « Leopold » ni « Eva » s'il s'agit d'une fille mais Mary Margaret s'indigne des moqueries que l'enfant pourrait subir d'après David. Regina arrive ensuite, une théière à la main en disant qu'il s'agit d'un thé spécial qu'elle verse dans des tasses. Alors que David allait en boire le contenu, Regina l'en empêche, donnant de ce fait plus d'explications sur le thé : il est mortel et permettra d'invoquer un trou noir, terme qui intrigue l'assemblée présente. Regina leur explique alors les raisons de la visite de sa demi-sœur le matin même puis leur confie qu'elle doit parler à sa mère en l'invoquant des limbes afin d'en savoir plus sur Zelena.

Zelena singe cœur 3x18.jpg

Zelena observe le cœur de Regina.

Chez cette dernière, le cœur de Regina est contemplé puis placé dans une boite tandis qu'un Singe Volant, de par ses cris, juge l'organe abimé, qui est le but attendu d'après la Sorcière. La femme range ensuite la boite dans une malle contenant la moitié de l'épée de David ainsi qu'une autre boite dont le contenu reste mystérieux. Zelena montre ensuite au Singe Volant un costume sombre qu'elle paraît apprécier avant qu'elle ne traite l'animal de « jaloux », ce dernier paraissant s'énerver à sa vue. Elle descend ensuite à la cave où M. Gold est tenu en otage et lui intime l'ordre de revêtir le costume choisi tout en ne masquant pas sa hâte de retirer le « merveilleux cerveau » de l'homme. Peu enclin à lui obéir, il s'estime ne pas être la poupée de sa ravisseuse, qui est dépossédée de la dague mais Zelena lui explique que l'enfant à venir lui est important. Elle finit par le menacer de choisir entre agonir ou mourir dignement le jour venu, tout en le traitant de poupée puis quitte les lieux.

Bougie Emma Regina 3x18.jpg

Regina tente d'invoquer sa mère avec la bougie.

Dans le salon de Regina, celle-ci explique au groupe la simplicité du sort préparé mais détaille à Emma, confuse, que le sort n'est pas souvent utilisé pour la raison que cela nécessite, outre l'arme du meurtre de la personne invoquée, le meurtrier, qui n'est autre que Mary Margaret. La maîtresse des lieux allume alors les deux mèches de la bougie puis demande à tous de se focaliser sur Cora, tout en se tenant les mains. Après quelques secondes, une bourrasque éteint le feu de cheminée et une ouverture se fait visible au plafond de la pièce, d'où émane un tourbillon nuageux assourdissant. Élevant la voix, Regina tente d'appeler sa mère mais n'obtient aucune réponse malgré ses supplications. Cependant, un sursaut de la table involontairement provoqué par Crochet effraie Mary Margaret qui rompt instantanément le sort et provoque la fermeture du portail. Déçue, Regina éteint la bougie avant d'expliquer que cela a marché mais que sa mère refusait simplement de lui répondre, préférant garder son secret avec elle. Alors que tous se préparent à partir, seule Mary Margaret souhaite rester aider sa belle-mère mais celle-ci ne souhaite pas d'un « cœur à cœur » avec la jeune femme, qui rétorque que cela n'est plus possible physiquement (Verte de Jalousie). Cela fait sourire Regina qui accepte son aide, tandis que l'entrée de la maison se ferme magiquement, rendant toute sortie impossible.

MM Regina cuisine 3x18.jpg

Regina discute de Zelena
avec Mary Margaret.

Les deux femmes se rendent ensuite dans la cuisine et pendant que Regina termine sa vaisselle, Mary Margaret lui confie son souhait d'être pardonnée pour la mort de Cora et « tout le reste ». Tournant le dos à la future mère, Regina paraît troublée et affirme aussi penser chaque jour à sa mère mais en se retournant, dit se souvenir que Cora a également tué la mère de sa belle-fille (Un Poison Nommé Cora) puis admet que leur relation est compliquée. Regina poursuit en exprimant sa déception que sa mère lui ait cachée une grosse partie de sa vie et bien qu'elle n'ait pas été « la plus chaleureuse des mères », elle pensait avoir une place dans son cœur, mais l'arrivée de Zelena a tout changé. S'approchant de Mary Margaret, Regina se questionne sur les raisons de son abandon lorsqu'un bruit retentit au-dessus de leurs têtes. Surprises, les deux femmes montent à l'étage puis Regina constate que le bruit provient d'une pièce rarement utilisée et en ouvre la porte. Celle-ci s'arrache brutalement des charnières et la pièce laisse apparaître un rouet tissé par un fantôme transparent et bleuté qui se retourne, et Regina le reconnaît comme étant sa mère, lorsqu'elle était plus jeune.

Emma Crochet 3x18.jpg

Emma taquine Crochet avec sa magie.

Au Café Granny, Emma teste ses capacités magiques en se concentrant sur une tasse de chocolat saupoudré de cannelle qu'elle parvient à téléporter sur la table de Crochet. Fière de son exploit, Emma estime devoir ouvrir une boutique de boissons à emporter mais l'homme paraît peu impressionné, ce à quoi Emma riposte en faisant disparaître son crochet qui se retrouve pendu au porte-manteau. Alors qu'elle rigole, le pirate se trouve vexé et récupère son crochet avant de s'excuser pour son impolitesse, sentant que la jeune femme s'aperçoit que quelque chose ne va pas chez lui mais refuse d'en parler. Soudainement, la porte du Café s'ouvre et Belle s'y engouffre brutalement, manifestement excitée par sa découverte, livre en main. Elle dépose ce dernier en face d'Emma et explique avoir découvert l'intention de Zelena avec la liste des ingrédients convoités.

Zelena Gold diner 3x18.jpg

Zelena révèle ses intentions à M. Gold.

Chez la Sorcière, le dîner débute et celle-ci, dans une robe très près de son corps, conseille à M. Gold de « laisser les femmes l'habiller plus souvent » avant de l'inviter à s'asseoir. Peu dupe, l'homme se demande combien de temps devra-t-il attendre avant que le but de cette soirée lui sera révélé. La jeune femme lui sert du vin, non sans exagérer la proximité de sa poitrine avec le visage de M. Gold, qui se retrouve gêné avant de déclarer que, bien qu'il soit contraint de se retrouver là, il n'est pas ici pour déclarer la guerre à Zelena. Celle-ci devine non sans mal que l'homme souhaite connaître l'utilité des éléments qu'elle convoite puis révèle que son secret permettra également à M. Gold de le réunir avec son fils « perdu » (Une Vie pour une Vie). L'homme rectifie cependant ce terme en le remplaçant par « décédé » en appuyant même le fait que Zelena l'a regardé mourir. La femme se défend de ce fait, estimant que Neal n'attend plus que de retrouver son père puis explique qu'il ne s'agit pas de savoir le retrouver, mais quand, titillant la curiosité de son invité. Apprenant que Zelena compte remonter le temps afin de changer le passé, M. Gold réfute cette idée, arguant que cela va à l'encontre des lois fondamentales de la magie. Se servant à son tour un verre de vin, Zelena explique que la « magie n'échoue jamais » et que les lois existent afin d'être brisées par une « personne supérieure », qui n'est autre qu'elle même. Elle dit ensuite attendre la naissance du bébé afin de pouvoir remonter le temps, tout en y emmenant M. Gold afin de l'aider à retrouver son garçon, ce qui paraît ravir ce dernier.

Dans la chambre hantée de Regina, celle-ci ne comprend pas la présence du fantôme de sa mère, qui se fait de plus en plus menaçant en avançant vers elle, mais Mary Margaret pense que sa présence l'a attirée en ces lieux. Alors que la fantôme de Cora s'approche de la jeune mère, Regina se place entre elles et lui intime l'ordre de répondre à ses questions et lui demande ce qu'elle a fait à Zelena mais ne reçoit en réponse qu'une bousculade l'envoyant valser dans le couloir adjacent. Cora s'avançant dangereusement près de Mary Margaret, Regina décide de les téléporter dans son salon. Rien n'y fait, le fantôme les poursuivant en traversant le mur, mais Regina parvient à la retenir par des éclairs magiques en mettant sa belle-fille en garde sur la longévité de son sort.

L'entité ne se laisse pas faire et tente par tous les moyens d'approcher Mary Margaret qui tente de se faire pardonner. Toutefois Regina préfère lui conseiller de garder sa salive, sa mère ne pouvant comprendre que le pouvoir et la faiblesse avant de déclarer que Cora devra lui passer sur le corps si elle compte s'en prendre à Mary Margaret. Surprise, cette dernière observe alors Regina cesser son sort et tenter une nouvelle fois de questionner le fantôme, qui réagit en giflant violemment sa fille puis en pénétrant dans le corps de la jeune mère, affalée sur un fauteuil du salon. Prise de spasmes, Mary Margaret reçoit des visions du passé de Cora, impliquant son père et sa mère.

Déterminée à sauver sa belle-fille, Regina parvient à séparer l'entité du corps de la femme avant de la renvoyer dans les limbes, une ouverture s'étant produite sur le plafond de la pièce. Alors que Mary Margaret est à moitié sonnée, arrivent Emma, Crochet, Belle et David afin de la secourir, tandis que Regina termine son affaire en attendant la fermeture du portail. La victime explique donc que Cora souhaitait juste communiquer et non l'agresser et avoir reçu des visions de celle-ci, mais peine à parler, ce qui inquiète son époux. Il s'énerve contre Regina, qui souhaite tout savoir sur Zelena mais Belle préfère apporter une partie du mystère en dévoilant que la Sorcière souhaite remonter le temps, à la surprise générale. Elle poursuit son explication en détaillant les ingrédients nécessaires au sort, déjà connus de tous, mais alors qu'ils s'interrogent sur l'utilité de ce voyage dans le temps, Mary Margaret reprend ses esprits. Elle dévoile alors que sa propre mère a forcé Cora à abandonner Zelena suite à un secret révélé, choquant même Emma, qui pensait que sa famille était du côté du Bien. Après déduction des faits, tous comprennent que Zelena souhaite éliminer la Princesse Eva avant sa naissance, provoquant de ce fait la disparition de Blanche-Neige, qui ne serait jamais née tout comme Emma, ou Henry. Le pirate se réjouit ironiquement que personne n'ait réussi jusqu'alors d'accomplir un tel acte qualifié de « bêtise ». David comprend ensuite que son enfant à naître est l'ingrédient final du sort puis promet à son épouse de le protéger quoiqu'il arrive, mais Mary Margaret s'inquiète du peu de temps qu'il leur reste.

Zelena Gold seduction 3x18.jpg

Zelena cède aux avances de Gold.

À la fin du dîner, M. Gold se permet de débarrasser les couverts de Zelena tout en la remerciant. Surprise, elle en demande la raison et reçoit en retour des paroles de pardon de l'homme, qui estime n'avoir jamais voulu admettre ses torts et que cela a nuit à eux deux. Pendant que l'antiquaire leur ressert un verre de vin, Zelena estime que leurs erreurs ne les hanteront plus, une fois que le passé sera modifié puis ils boivent une gorgée de vin. Soudainement, M. Gold déclare qu'un gentleman admet toujours ses échecs même s'il s'agit d'une délicate épreuve puis caresse la joue de la femme, qui sursaute légèrement. L'homme se penche au-dessus de Zelena et commence par l'embrasser au cou et les deux amants soufflent avant de se lever d'un commun accord. Leur séduction se poursuit puis M. Gold finit par embrasser sa ravisseuse tout en lui soulevant délicatement la jambe près de lui. Peu après, l'homme se fige, une lueur verte se propageant autour de son corps tandis que sa main droite reste bloquée au niveau des mollets nus de Zelena, où se cache la dague du Ténébreux. Rigolant nerveusement de s'être fait duper, Zelena se retire, laissant M. Gold, toujours figé, oser lui demander si elle ne va pas plus loin que cela le premier soir. La femme ôte la dague de sa botte avant d'injurier l'antiquaire d'avoir gâché sa seule chance de revoir son fils puis elle le libère de son état figé tandis qu'il tente d'expliquer sa tentative d'assassinat comme sa vengeance pour la mort de Neal. Déclarant la fête terminée, Zelena ordonne à sa « poupée » de retourner en cage puis fond en larmes au départ de M. Gold.

Regina MM 3x18.jpg

Mary Margaret encourage Regina
à trouver l'amour.

Dans la soirée, Mary Margaret retourne voir Regina après avoir consulté le médecin qui l'a autorisée à se lever en ajoutant que le corps humain a une tolérance surprenante concernant les possessions, ce qui étonne peu Regina. Elle acquiesce lorsque la femme souhaite l'aider mais refuse de parler de sa mère, préférant que Mary Margaret préserve la relation qu'elle avait avec la sienne. Cependant la jeune mère se dit ironiquement rassurée par le fait qu'elle connaisse son histoire ainsi que celle de sa belle-mère, même si cela reste compliqué d'admettre que la Reine Eva a mal agi dans le passé. Regina admet ensuite qu'elle n'aurait pas passé tant d'années à essayer d'assassiner Blanche-Neige si elle connaissait leur passé commun puis Mary Margaret regrette d'avoir gaspillé leurs derniers jours hantées par leur passé. Regina précise qu'elles doivent être hantées par leur futur imminent et sombre, ce que tente de contredire la jeune femme, gardant espoir de pouvoir vaincre Zelena, chose que Regina n'a plus, sachant son cœur pris en otage. Cette dernière reçoit des paroles sincères de combat et de courage, Mary Margaret estimant que tôt ou tard, le cœur de Regina « trouvera le chemin du bonheur » puisqu'elle connaît sa belle-mère. Elle ajoute qu'avec ou sans son organe, celle-ci a l'immense capacité de ressentir les choses avec toute son âme, ce qui arrache une larme à Regina.

3x18 Robin de Locksley des Bois (Storybrooke) Regina Mills premier baiser Véritable Amour.png

Robin et Regina s'embrassent.

Dans la forêt de Storybrooke, tard dans la nuit, alors que l'homme au tatouage de lion observe le feu consumer le bois, il reçoit la visite de Regina et tente expressément de s'excuser pour l'incident du matin. Il lui promet de récupérer le cœur volé mais Regina ne le laisse pas terminer, empoignant sa veste afin de l'attirer vers ses lèvres et le couple s'embrasse. Dans le froid de la forêt, Robin, loin de se dégager de la femme, réitère le baiser en le prolongeant un peu plus.

AnecdotesModifier

  • Le générique de l'épisode présente une tornade.
  • En version originale, dans la boutique de Gold, Regina compare Belle, le chandelier de Lumière dans la main, au pianiste Liberace, qui a fait de l'objet sa marque de fabrique.
  • Jonathan peut rappeler le personnage du Prince Jean (Prince John) de Robin des Bois, par le nom et son rôle d'imposteur comparé au Prince Leopold. Or dans le film Disney, Jean et le Roi Richard sont représentés sous la forme de lions, dont leo est la racine latine.
    • Toujours dans une idée de félins, un homme se fait aussi passer pour un Prince pour accéder à la royauté, dans Le Chat Botté de Perrault.
    • Par coïncidence, l'acteur interprétant le Roi Leopold âgé se nomme Richard Schiff.
    • Regina ayant souvent vue sa légitimité en tant qu'épouse du Roi Leopold contestée par les habitants du Royaume enchanté, on peut déduire que le tatouage de lion de Robin des Bois était un signe de fidélité à Leopold.
    • Blanche-Neige ayant fui le Palais royal après la mort de son père pour revenir ensuite, entourée de nouveaux amis, affronter la Méchante Reine, son histoire peut rappeler celle de Hamlet par William Shakespeare ; et par extension, si l'on prend en compte la symbolique entre Leopold et le lion (monarque des animaux), celle de Simba dans le film culte de Disney Le Roi Lion, sorti en 1994.
  • Adam Horowitz a confirmé que le Roi Leopold connaissait la mère de Regina lorsqu'il l'a demandée en mariage, dans l'épisode Daniel. [1]
  • La diffusion originale américaine a réuni au total 5,95 millions de téléspectateurs.
    • En France, l'épisode en a réuni 454 000, soit 1,8 % de part de marché.

Titres internationauxModifier

Galerie photosModifier

Photos promotionnellesModifier

Photos de tournageModifier

VidéosModifier

Once Upon a Time 3x18 Promo "Bleeding Through" (HD)00:29

Once Upon a Time 3x18 Promo "Bleeding Through" (HD)

Once Upon a Time 3x18 Sneak Peek 1 ''Bleeding Through'' HQ Once Upon a Time S03E18 Sneak Peek01:46

Once Upon a Time 3x18 Sneak Peek 1 ''Bleeding Through'' HQ Once Upon a Time S03E18 Sneak Peek

Once Upon A Time 3x18 Sneak Peek 2 "Bleeding Through" Once Upon A Time S03E18 Sneak Peek01:39

Once Upon A Time 3x18 Sneak Peek 2 "Bleeding Through" Once Upon A Time S03E18 Sneak Peek


Notes et référencesModifier

  1. https://twitter.com/AdamHorowitzLA/status/458052770654728193

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard