FANDOM


Plume WIKI Cette page est la transcription de l'épisode "Le Véritable Amour". Plume WIKI
N'hésitez pas à la compléter ou à corriger la moindre erreur.
Once Upon a Time couverture livre de contes

SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Le Prince Charmant tente d'ouvrir la serrure de sa cellule.

Charmant : Je te retrouverais, Blanche. Je te retrouverais toujours. (Deux gardes arrivent)
Garde 1 : Tu auras du mal à la retrouver quand on t'aura décapité.
Garde 2 : Allez ! Debout. La Reine est impatiente d'assister à ton exécution. (Charmant trébuche)
Garde 1 : Relève-toi ! Allez ! Debout ! (Charmant se bat contre les deux chevaliers et réussi à s'enfuir. Dans un couloir il tombe sur le Chasseur et est rattrapé par l'un des deux gardes qui l'escortaient)
Garde 2 : Vas-y, tire ! (Le Chasseur tue le garde)
Charmant : Qui êtes-vous, monsieur ?
Le Chasseur : Un ami. Je ne vous connais pas, mais je connais Blanche-Neige.
Charmant : Elle va bien ?
Le Chasseur : La Reine est allée à sa rencontre. Aujourd'hui son avenir est des plus incertains. Le temps presse. Suivez-moi. Je vais vous aider à sortir. Je m'efforcerai de distraire la Reine. Le reste dépend de vous. Voici votre épée et des provisions. Bonne chance.
Charmant : Vous ne venez pas avec moi ?
Le Chasseur : Je ne peux pas. J'ai donné mon cœur pour que la Reine épargne celui de Blanche Neige. Si vous la sauver, je n'aurais pas fait ce sacrifice en vain. Retrouvez-la.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma emmène Henry à l'hôpital.

Emma : Henry, c'est moi, tu m'entends ? S'il te plait, Henry. Réveille-toi. Allez, je sais que tu peux le faire.
Infirmière : Madame, laissez-nous…
Emma : Non, je bouge pas d'ici, compris ? Henry !
Dr Whale : (Il examine Henry) Pas de réflexe pupillaire. Qu'est ce qui s'est passé ? Il est tombé ? Il s'est cogné la tête ?
Emma : Il a mangé ce truc-là. Je crois que c'est empoisonné.
Dr Whale : Ses voies respiratoires sont dégagées. Il a vomi ? Convulsé ? Il a eu des vertiges ?
Emma : C'est après avoir croqué là-dedans qu'il s'est évanoui. Faîtes des analyses pour déceler la présence d'eau de javel, d'arsenic ou tout autre poison !
Dr Whale : Cet enfant ne présente aucun des symptômes qui suggèrent l'ingestion d'une neurotoxine. S'il est dans cet état ce n'est pas à cause de ce gâteau.
Emma : Qu'est ce que ça peut être ?
Dr Whale : Je n'en ai aucune idée. C'est ce que je vais essayer de découvrir.
Emma : Il va s'en sortir, hein ?
Dr Whale : Pour le moment, il faut le stabiliser sinon on risque de le perdre. Est-ce qu'il y a autre chose dont vous vous souvenez ? Un détail quel qu'il soit ?
Emma : Je vous ai dit tout ce que je savais ! Vous attendez quoi pour agir ?
Dr Whale : Je sais que c'est extrêmement frustrant pour vous, je vous assure mais pour le soigner il faut que je sache ce qui lui arrive et pour le moment on n'a aucune explication logique. C'est comme…
Emma : De la magie. (Emma touche livre de Henry et se rappelle de sa vie antérieure)
Henry : Tout ce qui est raconté dans ce livre s'est réellement passé.
Blanche-Neige : Au revoir, Emma.
Henry : Tu devrais être bien placée pour le savoir parce que tu es dans le livre.
Charmant : Tu devras nous retrouver. (Regina arrive)
Regina : Où est mon fils ?
Emma : C'est vous qui avez fait ça ! (Emma emmène violemment Regina dans une réserve) C'est vous qui avez fait ça !
Regina : Qu'est ce qu'il vous prend ?! Arrêtez ! Mon fils…
Emma : Il est malade à cause de vous ! Votre chausson aux pommes… C'est lui qui l'a mangé !
Regina : Quoi ? Je l'avais fait pour vous !
Emma : Alors c'est vrai, hein ?
Regina : Mais enfin de quoi vous parlez ?
Emma : Tout est vrai, n'est ce pas ?! Avouez-le !
Regina : Oui.
Emma : J'allais quitter la ville. Alors pourquoi vous en êtes pas restée là ?
Regina : Parce qu'aussi longtemps que vous serez en vie, Henry ne sera jamais à moi !
Emma : Il ne sera plus jamais à personne si vous ne faîtes rien ! Réveillez-le immédiatement !
Regina : Je ne peux pas !
Emma : Faîtes appel à la magie !
Regina : Il n'y en a plus. C'était tout ce qui restait. Normalement c'est vous que ça aurait du endormir.
Emma : Qu'est ce que ça va lui faire à lui ?
Regina : J'en sais rien. La magie est imprévisible dans ce monde.
Emma : Alors… Alors, il risque…
Regina : Oui.
Emma : On fait quoi maintenant ?
Regina : On va avoir besoin d'aide. Il y a une autre personne en ville qui sait exactement ce qui se passe ici… Qui connaît très bien la magie.
Emma : M. Gold.
Regina : En réalité, il s'appelle Rumplestiltskin.


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Regina fait les cents pas dans son palais. Le Chasseur arrive.

Regina : Où est-il ? Le prisonnier !
Le Chasseur : Il s'est échappé. (Regina piège avec sa magie le Chasseur contre le mur)
Regina : Le palais fourmille de gardes et tu le laisses prendre la fuite ?
Le Chasseur : J'ai fait mon possible.
Regina : Tu m'as déçu ! Et tu sais ce que je fais subir aux personnes qui me déçoivent, n'est-ce-pas ?
Le Chasseur : Je vais vous le ramener. N'ayez aucune crainte. Laissez-moi me charger de lui. Ne vous inquiétez pas, je le trouverai. (Le miroir de la Reine lui montre le prince)
Regina : Ça ne sera pas nécessaire. Il n'ira pas loin. (Regina transporte Charmant dans la forêt infinie)


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Charmant est dans la forêt infinie et rencontre Rumplestiltskin.

Charmant : Oh ! (Charmant court)
Rumplestiltskin : Alors on est perdu ?
Charmant : Que fais-tu ici ?
Rumplestiltskin : Je suis venu t'aider.
Charmant : Je n'ai pas besoin de toi, je me débrouillerai.
Rumplestiltskin : Permets-moi d'en douter. Cet endroit s'appelle la Forêt Infinie. Il n'y a aucune issue. Enfin, exceptée celle, que moi, je t'offre.
Charmant : Je ne veux rien recevoir de toi.
Rumplestiltskin : Pas même ceci ?
Charmant : La bague de ma mère. Elle était… Comment as-tu fait ?
Rumplestiltskin : De la même manière que j'obtiens tout ce que je souhaite… Grâce à la magie… C'est cette même magie qui me permet de faire… Ceci. Cette bague est désormais enchantée. Plus tu t'approches de ta douce Blanche-Neige, plus elle brille. Intéressé ?
Charmant : Rends-la moi !
Rumplestiltskin : Ah ! On a rien sans rien, très cher… Si on faisait un marché ?
Charmant : Non ! Je ne fais plus de marché avec toi ! (Charmant attaque Rumplestiltskin)
Rumplestiltskin : Je suis là ! Tu es tenace… Tu as eu ton compte ?
Charmant : Jamais ! (Charmant blesse Rumplestiltskin mais perd le combat)
Rumplestiltskin : C'est cela que tu cherches ? Tant de courage, de vaillance… Tout cela pour rien. Ta bravoure ne te fera pas sortir de cette forêt, très cher. Seule la magie le peut. Crois-moi, tu as tout intérêt à accepter ce marché parce que toi et moi nous désirons la même chose.
Charmant : C'est-à-dire ?
Rumplestiltskin : Mais que ton grand amour et toi soyez réunis bien entendu.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. David vient parler à Mary Margaret.

David : Bonsoir.
Mary Margaret : David.
David : Je me suis trompé. Sur toi, sur moi, sur… Sur tout en fait… Je n'ai pas cru en toi. J'aimerais être capable de te dire pourquoi… Pourquoi ces derniers temps j'arrête pas de prendre de très mauvaises décisions mais j'avoue que j'en sais strictement rien… Depuis que je suis sorti du coma, j'ai l'impression que m'a vie n'a absolument aucun sens, à part quand je suis avec toi… Ce je j'éprouve dans ces moment-là… C'est de l'amour, Mary Margaret.
Mary Margaret : Pourquoi t'es venu me voir ?
David : Parce que Kathryn a versé un premier acompte pour un appart' à Boston… Elle va pas s'y installer, mais moi si. À moins que tu ne me donnes une bonne raison de rester.
Mary Margaret : David. Je ne peux pas. (Mary Margaret monte dans sa voiture)


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Rumplestiltskin et le Prince Charmant sont toujours dans la Forêt Infinie.

Rumplestiltskin : Regarde. La forme de magie la plus puissante au monde… Le véritable amour… Ah doucement ! Il ne reste que ces quelques gouttes.
Charmant : Que sais-tu du véritable amour ?
Rumplestiltskin : Oh ! J'en sais certainement moins que toi, mais plus que tu ne pourrais le croire
Charmant : Toi ? Tu as été amoureux ?
Rumplestiltskin : Ce fut un bref rayon de soleil au milieu d'un océan de ténèbres.
Charmant : Que s'est-il passé ?
Rumplestiltskin : Elle est morte. C'est ce qui rend l'amour si précieux. Si l'on n'y prend garde, il vous file entre les doigts. C'est la forme de magie la plus puissante au monde, la seule qui soit suffisamment puissante pour rompre tous les sortilèges. C'est pourquoi il faut la protéger quoiqu'il arrive.
Charmant : Je ne comprends pas. Qu'est ce que tu attends de moi au juste ?
Rumplestiltskin : Je veux que tu m'aides à protéger cette fiole en la mettant en lieu sur pour moi.
Charmant : Où cela ?
Rumplestiltskin : Dans le ventre d'une bête terrible, bien sûr.
Charmant : Pour quoi faire ?
Rumplestiltskin : Disons que… Je la mets de côté au cas où le temps tourne à l'orage.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma et Regina entrent dans la boutique de M. Gold.

M. Gold : Je connais ce regard, c'est celui d'une personne qui a enfin vu la lumière.
Emma : On a besoin de votre aide.
M. Gold : Ça, c'est une certitude. Il semble en effet qu'un mal terrible se soit emparé de notre jeune ami. Quand on a recours à la magie il y a un prix à payer.
Regina : C'était pas à Henry de le payer.
M. Gold : Non, c'était à toi mais ça ne s'est pas passer comme ça en réalité.
Emma : Vous pouvez faire quelque chose ?
M. Gold : Bien sûr. Grâce au véritable amour. La seule forme de magie assez puissante pour passer d'un royaume à l'autre et pour rompre tous les sortilèges. Heureusement pour vous, J'ai réussi à le mettre en bouteille.
Regina : Tu as réussi ?
M. Gold : Oh, oui. À partir des mèches de cheveux de vos parents, j'ai mis au point la potion la plus puissante de tout le royaume… Si puissante que lorsque j'ai créé le Sort noir je n'en ai mis qu'une seule goutte minuscule sur le parchemin… Par mesure de précaution.
Emma : C'est ce qui fait de moi la Sauveuse, celle qui peut rompre Malédiction.
M. Gold : Tout à fait.
Emma : J'en ai rien à faire de cette Malédiction, tout ce qui m'importe c'est de sauver Henry.
M. Gold : Dans ce cas, c'est votre jour de chance. Je n'ai pas utilisé toute la potion. J'en ai mis de côté au cas où ça tourne à l'orage.
Emma : Et bien là, c'est carrément une tempête, alors où elle est ?
M. Gold : Ce n'est pas le lieu où elle est qui risque de poser problème… La vraie question : c'est comment la récupérer ?
Regina : Épargne-nous tes devinettes, qu'est ce qu'on doit faire au juste ?
M. Gold : Toi, tu ne fais rien ! Il faut que se soit Mlle Swan.
Regina : C'est mon fils. C'est à moi de le sauver.
M. Gold : Je ne veux pas te vexer mais c'est son fils. Et ça ne peut être qu'elle. Elle est le fruit de la magie. C'est à elle de retrouver la potion.
Emma : J'y arriverai.
Regina : Ne lui faites pas confiance.
Emma : On n'a pas tellement le choix.
M. Gold : Elle a raison, très chère. Vous n'avez pas tellement le choix.
Emma : Où elle est cette fameuse potion ?
M. Gold : Dis-moi, Majesté, est-ce que notre amie est-elle toujours sous la bibliothèque ?
Regina : Oh sale petit tordu démoniaque ! Tu l'as caché avec elle ?
M. Gold : Oh, non non, non, pas avec elle. En elle. Je savais que tu ne pourrais t'empêcher de l'emmener avec toi.
Emma : C'est qui, "elle" ?
M. Gold : Quelqu'un qui vous faut préparer à affronter… Là où vous aller, vous aurez besoin de ça. (Il ouvre une boite)
Emma : Qu'est ce que c'est ?
M. Gold : L'épée de votre père.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma est au chevet de Henry à l'hôpital.

Emma : Henry… Tu avais raison pour la Malédiction. J'ai eu tort de pas te croire. Je te demande pardon. (Emma lui laisse son livre) Pour quand tu te réveilleras. (Regina entre dans la chambre d'Henry) Dites lui ce que vous avez à lui dire. Vous avez dix minutes.
Regina : Vous savez où on doit se retrouver ?
Emma : Oui. Soyez pas en retard. (Emma part)
Regina : Je suis désolée.
Jefferson : C'est triste, non ? Au fond il n'y a rien de plus terrible que de ne pas savoir si on reverra un jour son enfant.
Regina : Jefferson, ce n'est vraiment pas le moment.
Jefferson : Pour toi ? Mais pour moi, C'est le moment idéal. Je viens chercher mon du. Alors où est-elle ? Où est ma fille ?
Regina : C'était Emma qui devait manger cette pomme pas mon petit garçon ! En ce qui me concerne, l'accord que nous avons passé est nul et non avenu.
Jefferson : J'ai fais exactement ce que tu m'as demandé et tu veux me berner encore une fois ?
Regina : Prends-ça comme tu veux, je m'en fiche complètement ! De toute façon j'en ai fini avec toi.
Jefferson : Mais moi j'en ai pas fini avec toi.
Regina : Qu'est ce que tu comptes me faire ? Je t'écoute. Tu vas me tuer ? Je sais que tu aimerais mais je sais aussi que tu ne peux pas.
Jefferson : Tu crois ça ?
Regina : Oui… Tu en est incapable…. Maintenant si tu veux bien m'excuser… Je dois aller sauver mon fils.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma frappe à la porte de la chambre d'hôtel d'August.

Emma : August ? S'il te plait, ouvre cette porte. Je sais que tu es là. Ouvre-moi.
August : Je ne peux pas. (Emma entre)
Emma : Oh non. Qu'est ce qui t'es arrivé ?
August : Alors ça y est tu vois. T'as fini par y croire.
Emma : Oui, j'y crois, mais… C…Comment je peux t'aider ?
August : En brisant la Malédiction.
Emma : Je vais essayer. Je te le promets mais il faut que je sauve Henry d'abord, et pour ça j'ai besoin que tu m'aides.
August : Non ça va aller.
Emma : Non. Je me sens… Totalement… Dépassée… Je… Je viens d'avoir une conversation avec la Méchante Reine et Rumplestilskin à propos d'une potion que je dois retrouver. Je vais pas y arrive toute seule. Je t'assure… Aucune personne normale peut faire ça.
August : Heureusement pour nous, t'es pas une personne normale. Tu peux sauver Henry. Tu peux tous nous sauver… (August se change totalement en bois)
Emma : August ? (Emma pleure avant de reprendre ses esprits)


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Regina rejoint Emma à la bibliothèque. Elles entrent.

Emma : Qu'est ce que c'est que cet endroit ?
Regina : Vous voulez une visite guidée ou on peut se mettre au travail ?
Emma : Passez devant. (Regina ouvre l'accès à l'ascenseur)
Emma : Qu'est ce que…
Regina : Entrez là-dedans.
Emma : Après vous.
Regina : Je ne peux pas vous accompagner, l'ascenseur s'actionne à la main. Je dois rester ici pour vous faire descendre.
Emma : Je suis sensée vous faire confiance ?
Regina : Je crois que vous n'avez pas vraiment le choix, Mlle Swan.
Emma : Cette bataille que je dois livrer, c'est contre qui ? Qu'est ce qu'il y a là-dessous ?
Regina : Une vieille amie.
Emma : Alors pourquoi vous n'allez pas la voir ?
Regina : Parce que le châtiment que je lui ai infligé était différent de celui des autres… Je l'ai enfermée… Sous une autre forme… Elle ne veut plus entendre parler de moi. Là-dessus vous pouvez me croire sur parole.
Emma : D'accord. Je vais y aller toute seule. Mais que les choses soient bien claires entre nous "Votre Majesté", l'unique raison pour laquelle vous êtes pas morte, c'est parce que j'ai besoin de vous pour sauver Henry. S'il meurt… Vous mourez aussi.
Regina : Dans ce cas, qu'est-ce qu'on attend pour s'y mettre ? Voilà ce que vous allez devoir faire quand vous serez en bas… (Emma est dans l'ascenseur, elle descend vers la mine.)


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. À la Forteresse interdite, Maléfique est assise sur son trône. Charmant la surprend avec son épée sous sa gorge.

Charmant : Où est-elle ? Où est la bête qui règne sur ce château ? (Maléfique repousse Charmant par magie).
Maléfique : J'imagine qu'il s'agit de moi… Mais je n'aime guère être qualifiée de bête. Je préfère Maléfique.
Charmant : Il va me falloir un œuf plus petit.
Maléfique : Oh quel dommage ! Un si joli garçon ! (Maléfique éteints toutes les chandelles et disparaît. Elle ricane dans l'obscurité. Le prince donne des coups d'épée dans le vide.)
Charmant : Montre-toi, sorcière. (Maléfique se transforme en dragon et crache des flammes)


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma atteint les mines. Elle trouve alors un cercueil puis recule, réveillant ainsi le dragon.

Emma : (Emma pointe son épée face au dragon) Ça sert à rien ce truc. (Elle laisse tomber l'épée de son père et tire avec une arme à feu sur le dragon. Elle tente d'échapper à Maléfique, qui tombe dans un gouffre. Emma regarde alors vers le fond et le dragon émerge du gouffre).


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Charmant se cache de Maléfique.

Charmant : Allez approche ! (Charmant monte des escaliers puis saute sur le cou de la bête. Il enfonce l'œuf dans une des branchies du dragon. Maléfique poursuit le prince qui saute à travers les vitraux et plonge dans l'eau)


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Mary Margaret lit son livre de contes à Henry.

Mary Margaret : Hélas, il n'y avait plus aucun espoir, rien ne pouvait la sauver. Tout était fini. Dès que le prince charmant découvrit sa Blanche Neige bien aimée dans son cercueil de verre, il su qu'il ne pourrait plus rien faire, si ce n'est lui dire au revoir. Il tenait à l'embrasser une dernière fois et par ce baiser le véritable amour se révéla plus puissant que n'importe quel sortilège. Un souffle d'amour pur s'éleva et s'engouffra dans toute la forêt réveillant Blanche Neige et ramenant la lumière là ou régnaient les ténèbres… Henry… Si je t'ai donné ce livre, c'est parce que j'étais consciente… J'étais consciente que dans la vie, les fins heureuses ne sont pas si fréquentes… Mais je me suis dit que… (Henry a des convulsions)
Mary Margaret : Qu'est-ce que c'est que ça ? Dr Whale ! ? Dr Whale, qu'est-ce que c'est ?! Qu'est-ce qui se passe ? Il a un problème ?
Dr Whale : Infirmière, faites la sortir de la chambre maintenant !
Mary Margaret : Qu'est ce qu'il a ?
Dr Whale : Le rythme cardiaque est trop faible. Accroche-toi Henry ! Allez, Henry.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Jefferson descend aux sous-sols de l'hôpital.

Jefferson : Voilà votre thé.
Infirmière : Merci. Qu'est ce que c'est que tout ce remue ménage là-haut ?
Jefferson : Il y a un petit garçon qui est malade. Son état s'est aggravé.
Infirmière : Comme c'est triste. Il y a un espoir qu'il… (L'infirmière s'en dort)
Jefferson : Qu'il s'en remette ? J'en doute. (Jefferson prend les clés de l'infirmière et se dirige vers les cellules, ouvrant ainsi celle de Belle) Viens avec moi.
Belle : Qui êtes-vous ? Pourquoi… Pourquoi vous faîtes ça ?
Jefferson : Mon nom est Jefferson, j'ai besoin que tu fasses une chose que moi je ne peux pas faire. Il y a un homme qui s'appelle M. Gold, retrouve-le. Tout ce que tu as à faire c'est de lui dire où tu étais et que c'est Regina qui t'a enfermé.
Belle : Attendez, qu'est-ce que vous dîtes ?
Jefferson : C'est très important. M. Gold va te protéger mais il faut lui dire que c'est Regina qui t'a enfermée. Il va savoir ce qu'il faut faire. Tu as compris ?
Belle : Oui, je… Je dois retrouver M. Gold.


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Charmant rejoint Rumplestilskin sur les bords du lac.

Rumplestilskin : Impressionnant, très cher… Très impressionnant… Viens dont te réchauffer près du feu.
Charmant : Non. J'ai fait ce que tu m'as demandé. Maintenant, rends-moi ma bague.
Rumplestilskin : Oh, c'est vrai que tu es un peu pressé. Quelle indélicatesse de ma part ! Avec ceci… Noble Prince Charmant… Tu la retrouveras.
Charmant : Merci.
Rumplestilskin : Je n'ai pas terminé. (Rumplestilskin donne des habits neufs à Charmant) Maintenant, tu es prêt pour le grand moment.
Charmant : Pourquoi veux-tu nous voir réunis ? Qu'est ce que tu y gagnes ?
Rumplestilskin : Je suis un admirateur de l'amour, mon cher, et plus encore de ce qu'il crée.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma continue à tirer avec son arme à feu sur le dragon.

Emma : C'est une blague. (Emma vide son chargeur et reprend l'épée de son père) Hé ! (Emma lance l'épée et tue le dragon. Elle récupère l'œuf doré)


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Charmant chevauche jusqu'à Blanche-Neige. Il découvre son cercueil entouré des Sept Nains.

Charmant : Non. Non ! Je veux lui dire au revoir. (Les nains ouvrent le cercueil et Charmant embrasse Blanche-Neige qui se réveille)
Blanche-Neige : Tu m'as trouvée.
Charmant : Tu pensais que je n'allais pas y arriver ?


SCÈNE : Royaume enchanté. Passé. Blanche-Neige et Charmant se promènent le long de la mer.

Blanche-Neige : Comment as tu fait ?
Charmant : Je me suis servi de ceci. C'est la bague de ma mère. Elle m'a conduit jusqu'à toi… Et désormais, je ne veux plus qu'elle quitte ton doigt… Veux-tu devenir ma femme ?
Blanche-Neige : En as-tu jamais douté ? (Ils s'embrassent)
Charmant : Qui y a-t-il ?
Blanche-Neige : Il reste le léger problème que pose ton père et ma belle-mère.
Charmant : Ah. Certes… Tes propositions sont les bienvenues.
Blanche-Neige : En voici une. Nous allons leur reprendre le Royaume.
Charmant : Comment ?
Blanche-Neige : Comme nous ferons tout le reste à l'avenir… Ensemble.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. David met ses affaires dans sa voiture et s'apprête à quitter la ville. Pendant ce temps, Emma remonte. Soudain, l'ascenseur s'arrête.

Emma : Regina ! C'était quoi ça ? Regina !
M. Gold : Mlle Swan ? Vous avez la potion ?
Emma : M. Gold. Qu'est ce que vous faites ici ?
M. Gold : Je suis venu voir si vous sous en sortiez. J'ai bien fait. Regina a saboté l'ascenseur et vous a abandonné ici.
Emma : Quoi ? Attendez, je monte.
M. Gold : Non. Écoutez, nous n'avons pas temps à perdre. Vous n'arriverez pas à escalader la paroi avec cette chose à la main.
Emma : Vous croyez ? Je peux toujours essayer.
M. Gold : C'est trop risqué, lancez-la moi ! Le petit va s'en sortir, je vous le promets. Le temps presse, lancez-la moi.
Emma : D'accord. Tenez-la bien, je vous rejoins. (M. Gold récupère l'œuf) M. Gold ? Gold ! (Emma remonte dans la bibliothèque et trouve Regina attachée) Regina.
Regina : Il s'est servi de vous ! Comment avez-vous pu lui faire confiance ?
Emma : Où il est ?
Regina : Il a filé. Gold. Il nous a manipulées encore une fois !
Emma : Venez. Il ne peut pas être loin. (Emma et Regina reçoivent un appel) C'est l'hôpital.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma et Regina se précipitent dans la chambre de Henry.

Dr Whale : On a fait tout ce qu'on a pu.
Mère Supérieure : Je suis navrée. Vous arrivez trop tard.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. M. Gold ouvre l'œuf dans son magasin. Il récupère la potion. Belle entre.

Belle : Excusez-moi. Vous êtes bien M. Gold ?
M. Gold : Oui, c'est moi, mais la boutique est fermée alors je…
Belle : En fait… On m'a recommandé de venir vous voir… De vous dire que c'est Regina qui m'a enfermé… Est-ce que tout ça à un sens pour vous ?
M. Gold : Tu es bien réelle. Tu es en vie. C'est elle qui t'as fait ça ?
Belle : On m'a aussi dit que vous alliez me protéger.
M. Gold : Oh, oui je vais te protéger. (M. Gold enlace Belle)
Belle : Excusez-moi, je vous connais.
M. Gold : Non. Mais ça viendra.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma et Regina pleurent Henry.

Regina : Non ! (Emma embrasse Henry sur le front)
Emma : Je t'aime Henry. (Une vague de magie se génère alors dans toute la ville, Emma brise le Charme de Sommeil et la Malédiction. Henry se réveille.).
Henry : Je t'aime aussi. Tu m'as sauvé.
Regina : Vous avez réussi. (Tous les habitants se souviennent de qui ils sont. David arrête sa voiture à la sortie de la ville).
Emma : Henry… Qu'est-ce qui se passe ?
Regina : Non.
Henry : Je crois que… Que t'as rompu la Malédiction.
Mère Supérieure : Le véritable amour nous a tous sauvé.
Regina : Non, non.
Mère Supérieure : Si j'étais vous, votre Majesté, je ne resterais pas dans les parages.
Regina : Henry… Contrairement à ce que tu peux croire, contrairement à ce que les gens te disent, je t'aime au-delà de tout. (Regina s'enfuit)


SCÈNE : Storybrooke. Présent. David cherche Mary Margaret à travers la ville.

David : Blanche !
Mary Margaret : Charmant… Tu m'as trouvée.
David : Tu pensais que j'allais pas y arriver ? (Ils s'embrassent tandis que Regina pleure dans la chambre d'Henry.)


SCÈNE : Storybrooke. Présent. M. Gold et Belle marchent dans la forêt.

Belle : Une minute.
M. Gold : Non, viens on y est presque.
Belle : Rumplestiltskin, attends. Je me souviens de toi… Je… Je t'aime. (Ils s'enlacent)
M. Gold : Oui.
Belle : Oui.
M. Gold : Oui. Je t'aime moi aussi… Écoute, nous aurons le temps pour cela. Pour ça et tout le reste. Mais avant, il faut que je fasse quelque chose. (Ils s'arrêtent au puits à souhaits)
Belle : Qu'est-ce que c'est ?
M. Gold : C'est un lieu très particulier. L'eau qui provient de ce puits est sensée avoir le pouvoir de rendre aux gens ce qu'ils ont perdu. (M. Gold jette la fiole dans le puits. Une fumée violette en sort)


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Emma discute avec Henry dans sa chambre d'hôpital.

Emma : Henry, qu'est ce qui se passe ? Si la Malédiction est rompue, pourquoi ils sont encore là ?
Henry : En fait j'en sais trop rien. (Une infirmière fait tomber un plateau)
Emma : Vous allez bien ? (Chez elle, Regina voit le nuage de fumée violette) Qu'est ce que c'est que ça ?
Henry : Un truc terriblement maléfique.


SCÈNE : Storybrooke. Présent. Belle et M. Gold sont devant le puits.

Belle : Je… Je ne comprends pas.
M. Gold : Belle, nous sommes dans un monde dépourvu de magie alors, je la fais venir… La magie se rapproche.
Belle : Mais pourquoi ?
M. Gold : Pourquoi ? Parce que la magie… C'est le pouvoir. (Regina sourit à la fenêtre de la chambre de son fils. David essaye de protéger Mary Margaret du nuage de fumée mais ils sont engloutis)


FIN.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.